Questions fréquemment posées

Trouver une réponse à vos questions

Organisation des sélections

Apprentissage

L’étudiant a le statut de salarié en formation ; il a les mêmes obligations et les mêmes droits que les autres salariés de son entreprise d’accueil (ex : 13ème mois, tickets restaurant, ..)
Oui, s’il (elle) est majeur(e) et en respectant les modalités de paiement et/ou de récupération prévues par le code du travail et la convention collective.
Oui, à raison de 2,5 jours par mois travaillé auxquels s’ajoutent des congés supplémentaires éventuellement prévus par la convention collective.
Certaines conventions collectives prévoient des congés supplémentaires (exemple : convention 66). Par ailleurs, 5 jours de « congés examen » sont prévus pour certaines formations, afin de préparer les épreuves d’examen. Ils sont à prendre dans le mois précédant l’examen.
S’il a 18 ans, l’apprenti peut effectuer un travail de nuit ou sur les WK, dans les mêmes conditions que les autres salariés. Dans tous les cas, le repos hebdomadaire des apprentis doit être d’une durée minimale de 24 heures consécutives.
Sur les temps de formation ou chez l’employeur, la seule justification d’absence est l’arrêt de travail. Celui-ci doit être envoyé à l’employeur sous 48 heures. L’apprenti doit justifier ses absences auprès de son employeur : arrêt de travail, événements familiaux.
Le maître d’apprentissage est le référent de l’apprenti dans l’entreprise : Il l’accompagne durant son parcours de formation, le guide et le conseille Il entretient une relation de collaboration avec le référent pédagogique de l’UFA Le livret d’apprentissage est l’outil commun de l’apprenti et de son maitre d’apprentissage.