Internet, les réseaux sociaux, la robotique, la domotique … Ces technologies ne sont plus nouvelles dans notre société, pour autant dans le secteur social et médico-social elles restent encore aujourd’hui peu intégrées aux pratiques d’accompagnement.

En effet, une majorité de professionnels émet une réserve à concevoir les outils du numérique comme support de leurs pratiques du fait des inégalités territoriales d’accès au numérique, des investissements financiers nécessaires et conséquents, du manque de formation des professionnels à ces outils et plus largement du questionnement des professionnels quant à leur usage au service de la relation humaine.

Or, ces technologies sont présentes partout, dans le quotidien de chacun. Priver les personnes accompagnées d’un accès et d’un usage à celles-ci ne reviendrait-il à accroitre les inégalités, à entraver les processus d’autonomisation, de socialisation et d’individualisation ?

Pourrait-on considérer que ces technologies peuvent soutenir la relation humaine dans le travail social et médico-social ?

Où en est-on des interactions homme/machine, peut-on parler de relation empathique ? De lien d’attachement ? La machine serait-elle aujourd’hui en capacité à détecter des émotions humaines ? Comment le robot fait-il avancer la connaissance de l’homme sur lui-même, sur l’humanité ?

Telles sont les questions que ce colloque propose d’explorer au travers les différents espaces de réflexions de partage et de création.

Télécharger le Programme du Colloque

VOIR LES VIDEOS

Introduction du colloque par Caroline Azémard, directrice générale de l'Irfase

Voir la vidéo 1ère partie : Les technologies dans les institutions sociales, quelles réalités.

Voir la vidéo : L'approche philosophique par Nancy Mentelin Philosophe